Utiliser Uberwriter pour écrire du Markdown ?

Par @Quack1 dans le
Tags : #Écriture, #Sublime Text, #Markdown, #planet-libre, #planet-ubuntu,
Partagez cet article! ~ Google+ ~ ~ Linkedin ~ Mail
Flattr this

Petite note en passant.

Pour écrire mon Markdown, j'utilise d'ordinaire Sublime Text, avec une configuration un peu modifiée.

Pour le fnu, et parce que ce n'est jamais bon de rester sur ces acquis, j'ai décidé de ressortir un vieil outil de mon dash : Uberwriter.

Il est spécifiquement fait pour taper du texte en Markdown, dispose d'un mode Focus, d'un style Light et Dark, et d'un mode Preview très agréable. Et en plus, il possède par défaut une configuration de son éditeur très proche de celle que je me suis bidouillé dans Sublime-Text.

Je l'ai testé un moment, et au final, je préfère quand même rester sur mon premier choix. Pourquoi ?

Parce que Sublime-Text me semble plus léger et beaucoup plus réactif. Mais c'est une question de point de vue je pense.

Deuxième point, Uberwriter n'a pas de fonction de rechargement automatique du fichier si ce dernier est modifié par un autre programme. Chose que Sublime-Text gère parfaitement, et qui a le don de faire planter purement et simplement mon Uberwriter.

Détail un poil plus geek, mais dans Sublime-Text, je peux ajouter bon nombre de plugins, dont un plugin Git.

Enfin, Sublime-Text me permet de modifier la police du texte, notamment d'avoir un corps plus ou moins grand, ce qui est impossible dans Uberwriter.

Donc, après une semaine de tests durs et intensifs, je reste finalement sur Sublime-Text qui ne m'a encore jamais fait défaut ! :)

Cet article est libre et diffusé sous une licence Creative Commons CC-BY-NC. Vous pouvez rémunérer son auteur en utilisant le système Flattr :
Flattr this

Comments !