Installation et configuration d'un client IRC (irssi) sur un serveur distant

Par @Quack1 dans le
Tags : #IRC, #Irssi, #Screen, #Serveur, #planet-libre, #planet-ubuntu,
Partagez cet article! ~ Google+ ~ ~ Linkedin ~ Mail
Flattr this

Quand on discute sur IRC, il peut etre assez énervant de devoir quitter une conversation, puis la reprendre quelques minutes plus tard, et de ne pas pouvoir accéder à ce qui s'est dit pendant nos moments d'absence. Pour combler ce problème, la solution est de lancer un client IRC sur un serveur, et de s'y connecter pour avoir accès au conversation.

Personnellement, j'utilise irssi comme client IRC. C'est un client en mode texte mais très pratique, très fonctionnel, et supportant les plugins. Pour le mettre en place sur un serveur distant, il y a 2 solutions :

  1. Lancer irssi en lui ajoutant un plugin proxy, puis lancer un client en local qui va se connecter au proxy irssi plutôt qu'au serveur IRC ;
  2. Se connecter en ssh sur une machine distante, y lancer irssi dans un screen, puis simplement sortir du screen avant de se déconnecter. Ainsi irssi sera toujours actif dans le screen même lorsque l'on sera déconnecté.

Personnellement, j'ai utilisé la deuxième solution que je vais vous présenter ici!

La configuration que je vous présente tourne sur mon Raspberry Pi (modèle B), à côté d'un serveur nginx et deux 2-3 autres conneries, et tout est parfaitement stable et réactif!

Screen

Screen est "est un utilitaire permettant d'ouvrir plusieurs terminaux dans une même console, de passer de l'un à l'autre et de les récupérer plus tard. Ceci explique sa désignation de "multiplexeur de terminaux". " (Doc Ubuntu-fr)

Il s'installe en une ligne de commande :

root@jackjack # apt-get install screen

Puis il se lance via

root@jackjack # screen

On arrive donc dans le premier "onglet" de screen. Très rapidement quelques raccourcis clavier :

  • Pour rajouter un screen : Ctrl-a c (Ctrl-a puis 'c') ;
  • Pour naviguer entre les screens : Ctrl-a Ctrl-a ;
  • Pour afficher la liste des screens ouverts : Ctrl-a " ;

Plus d'infos dans la doc Ubuntu.

Et normalement vous avez de quoi vous débrouiller avec ça! J'ai juste rajouté quelques lignes de configuration pour modifier certains comportements.

Pour cela, on récupère le fichier de configuration par défaut, puis on le modifie :

root@jackjack # cp /etc/screenrc ~/.screenrc
root@jackjack # nano ~/.screenrc

À la fin, j'y rajoute ceci :

# (1)
screen -t shell0 0
screen -t irssi 1 irssi
# (2)
hardstatus on
hardstatus alwayslastline
hardstatus string "%{.bW}%-w%{.rW}%n %t%{-}%+w %=%{..G} %H %{..Y} %d/%m/%y %c "
# (3)
vbell off
autodetach on
# (4)
nonblock on
bindkey -k F2 next
# (5)
defscrollback 35000
termcapinfo xterm|xterms|xs|rxvt ti@:te@
  1. On crée au lancement de screen 2 shells : Le premier "vide", et le deuxième dans lequel on lancera la commande irssi. Notez que quand la commande se termine/s'arrête, le screen correspondant est fermé.
  2. On affiche une barre de statut bleur en bas de l'écran, contenant la liste des screens ouverts, le nom de l'hôte ainsi que la date et l'heure. Le screen en cours sera en rouge.
  3. On supprime le clignotement de l'écran (essayez sans ces lignes de conf, vous verrez la différence ;-) ).
  4. En cas de déconnexion intempestive, on se détache automatiquement des screens, et on rajoute un raccourci clavier (F12, et non F2) qui permettra d'accéder plus rapidement au screen suivant.
  5. Enfin, on rajoute un buffer de 35000 lignes pour contenir un historique du contenu des screens plus grand (pour pouvoir scroller dedans) et on active le scroll à la souris avec la dernière ligne.

Irssi

Irssi est un client IRC en mode texte, offrant les mêmes fonctionnalités que n'importe quel client graphique. Comme pour screen, son installation nécessite une ligne :

root@jackjack # apt-get install irssi
root@jackjack # screen

Pas de nouveautés dans son utilisation, il suffit de savoir utiliser IRC. Par contre, on modifie légèrement sa conf pour avoir quelque chose de plus agréable.

On récupère un thème qui va bien, et on le place dans ~/.irssi/, puis on le charge dans irssi par un :

/set theme revolutionaryv2

Idem, on va charger un script nommé 'nicklist.pl' permettant d'avoir à droite de l'écran la liste des personnes connectées au chan en cours. On le place dans ~/.irssi/scripts/ et dans ~/.irssi/scripts/autorun/ (le dernier permet de le charger automatiquement au démarrage).

On charge ce dernier script, on lui demande de s'afficher dans notre screen, et que cela soit aussi son mode par défaut :

/load nicklist.pl
/nicklist screen
/set nicklist_automode SCREEN

Enfin, je rajoute un serveur au fichier de configuration de irssi, situé à .irssi/config. Dans le partie "servers", je rajoute le serveur irc de Mozilla. La syntaxe est assez claire, on donne l'adresse du serveur, son nom pour y accéder plus facilement dans irssi, le port de connexion, puis on active le support de SSL.

servers = (....,
    {
        address = "irc.mozilla.org";
        chatnet = "mozilla";
        port = "6697";
        use_ssl = "yes";
        ssl_verify = "yes";
        ssl_capath = "/etc/ssl/certs";
    }
);

On pourra ensuite s'y connecter dans irssi par :

/connect mozilla

Enfin, pour avoir une connexion automatique via le bot "NickServ", on rajoute ces lignes dans la section "chatnets" :

chatnets = {....
mozilla = {
    type = "IRC";
    nick = "quack1";
    username = "quack1";
    realname = "quack1";
    autosendcmd = "/msg NickServ identify <PASSWORD_TROP_COMPLIQUÉ>;wait 8000";
};
}

Donc ok, c'est pas top de mettre un password en clair dans un fichier texte, c'est même sacrément moisi, mais c'est pour l'instant le seul truc que j'ai trouvé pour avoir une connexion automatique au serveur. En même temps, c'est juste un chan IRC, mes partitions et mon /home sont chiffrés, bref, analyse de risque, #toussa #toussa... :-)

Enfin

Enfin, tout est normalement configuré comme il se doit. En vous connectant en ssh sur votre serveur, faites un screen -Rd pour (-R) se réattacher à une session screen, ou en créer une nouvelle si aucune n'existe, et (-d) de détacher du screen dans lequel vous êtes.

Si vous avez suivi la même configuration que moi, vous aurez un shell dans le premier screen et irssi lancé dans le deuxième, prêt à se connecter à vos #chan favoris!

Sources :

Doc de screen sur Ubuntu-fr [fr]

Configuration de screen [fr]

Activation de la roulette de la souris dans screen [en]

Cet article est libre et diffusé sous une licence Creative Commons CC-BY-NC. Vous pouvez rémunérer son auteur en utilisant le système Flattr :
Flattr this

Comments !