Remplacement d'un micro et des mécaniques de ma guitare

Par @Quack1 dans le
Traductions :
Tags : #DIY, #Guitar, #I Make, #Lutherie,
Partagez cet article! ~ Google+ ~ ~ Linkedin ~ Mail
Flattr this

Ce week-end j'ai mis en pause pendant une journée mon projet #guitar2bass pour remplacer un des micros de mon actuelle guitare électrique.

J'ai récupéré un micro EMG H4 sur la guitare qui est devenue basse ainsi que des mécaniques « 3+3 » pour donner un petit coup de jeune à ma vieille guitare qui ne doit pas être bien loin de ses 40 ans.

Remplacer un micro de guitare est assez simple : on démonte le pickguard, on désoude le vieux micro, on soude le nouveau et enfin on remonte le pickguard. Dans mon cas, le problème était un peu plus complexe, pour deux raisons :

  1. J'ai remplacé un de mes micros single-coil par un humbucker, deux fois plus gros. Ceci implique donc d'agrandir la cavité préparée pour les micros dans le corps de la guitare ainsi que dans le pickguard ;
  2. Ma guitare étant un peu agée, le câblage l'était tout autant. Un petit coup de neuf ne pouvait pas non plus lui faire de mal !

Remplacement du micro

Le changement du micro en lui même a été la partie la plus simple du processus.

Normalement, j'aurais agrandi la cavité du micro avec une défonceuse mais n'étant pas assez équipé, j'ai fait ça au ciseau à bois pour le corps et à la lime pour agrandir le trou dans le pickguard. Finalement, ce n'est pas parfaitement bien découpé, mais ça fait très bien l'affaire :)

 


 

 

 

 

 

Nouveau câblage électronique

C'est là que tout a commencé à se compliquer. Je ne suis pas du tout expert en électronique, encore moins en câblage de guitare.

Pour essayer de sortir un truc propre, je me suis inspiré du câblage d'origine de ma guitare ainsi que des schémas mis à disposition par Seymour Duncan sur leur site.

L'inconvénient pour moi est que les guitares d'aujourd'hui sont généralement pourvues d'un sélecteur à x positions, alors que j'ai ici 3 switchs « on/off » permettant d'allumer ou non chacun des micros, suivis d'un volume par micro et d'une tonalité générale.

J'ai bien tenté de bricoler un truc qui, une fois la guitare complètement remonté, s'avère franchement pourri. J'ai l'impression que, quelques soient les micros allumés avec les switchs « on/off », les trois sont dans tous les cas utilisés. Et pour fignoler le tout, les potentiomètres de volume marchent également comme des « on/off ». Il faudra que je revoit ça pour avoir quelque chose qui marche1.

 


 


Changement des mécaniques

Enfin, j'en ai aussi profité pour changer les mécaniques qui étaient vraiment trop rouillées et inutilisables. Sauf que passer de mécaniques « 6 inline » à des « 2x3 », ça ne se fait pas super bien.

J'ai donc opté pour un placement un peu...original. Mais bon, au moins ça marche, l'accordage tient la route et c'est plus propre et plus facile à utiliser qu'avant \o/

 


 



  1. Tout en ayant d'abord acheté un multimètre (merci @Serianox_ et @g4l4drim pour le conseil). 

Cet article est libre et diffusé sous une licence Creative Commons CC-BY-NC. Vous pouvez rémunérer son auteur en utilisant le système Flattr :
Flattr this

Comments !