Petits challenges Unix entre amis

Par @Quack1 dans le
Tags : #Linux, #Cli, #planet-libre,
Partagez cet article! ~ Google+ ~ ~ Linkedin ~ Mail
Flattr this

Début février un post nommé « Evil Linux Instructor Tricks - Or how to torture students for fun and profit » a été posté sur Reddit[en]. Son contenu ? 5 challenges lancés par un formateur Red Hat a certains de ses étudiants qui finissaient trop vite ces exercices.

Les 5 challenges sont souvent assez simple pour ceux qui connaissent un peu la ligne de commande et qui sont déjà tombé sur ce genre de problèmes, sinon ils demandent un peu de recherche.

Voici la liste des colles posées par TriggerTX.

Challenge 1

Un pirate s'est introduit sur votre serveur Web et a remplacé votre homepage. Remettez la vraie page en ligne.

La manip' effectuée par le formateur a été de backuper /var/www/index.html, de modifier l'original, puis d'enlever tous les droits sur le fichier original avec un chattr +i /var/www/index.html.

Il mentionne que plus de quatre ans il a lancé ce challenge à plusieurs douzaines d'étudiants, et un seul l'a résolu en temps raisonnable.

Challenge 2

Quelqu'un a lancé un chmod -x /bin/chmod. Redonnez les bons droits au binaire sans réinstaller le paquet.

Challenge 3

Envoyez moi l'output de ls /etc/ sur votre serveur.

Avant cela, on rajoute à la fin du .bashrc les quelques lignes suivantes :

alias ls="echo \"I'm sorry, Dave. I can't do that.\"";
alias alias="echo \"I'm sorry, Dave. I can't do that.\"";
alias unalias="echo \"I'm sorry, Dave. I can't do that.\""'

Challenge 4

Celui-ci n'est pas vraiment un challenge.

Lors des formations, ils essayent de donner l'habitude aux étudiants d'utiliser vi ou vim. Ceux qui sont surpris en train d'utiliser nano se mangent un mv /bin/nano /bin/nano.nono; ln -s /usr/bin/vim /bin/nano.

Challenge 5

Votre système ne démarre plus. Trouvez pourquoi et réparez-le.

On déplace simplement /bin/bash dans /bin/bash.gotcha. Si les étudiants demandent un CD de rescue, le formateur leur en fournit un.

Solutions (ultra) rapides

  1. lsattr puis chattr -i
  2. cp /bin/cpio /tmp; cat /bin/chmod > /bin/cpio; /bin/cpio +x /bin/chmod; cp /tmp/cpio /bin; chmod +x /bin/cpio1
  3. builtin unalias unalias23
  4. rm -f /bin/nano; mv /bin/nano.nono /bin/nano
  5. À partir du CD de rescue, il faut farfouiller un peu partout (dans les logs principalement) sur le disque système, pour finalement tomber sur le binaire de bash qui a été renommé.

Les solutions complètes sont disponibles sur Reddit[en]. Les commentaires contiennent beaucoup de solutions alternatives et sûrement des nouveaux challenges (perso, j'ai pas tout lu).

Si vous avez quelques petits trucs de ce goût là que vous vous lancez entre collègues, n'hésitez pas à les laisser ici en commentaires ;)


  1. On backup un binaire qui a les droits d’exécution, on remplace son contenu par celui de chmod, on l'utilise pour redonner les droits à chmod, et enfin on remet le binaire original en place à partir du backup. 

  2. On utilise la fonction builtin pour demander à bash d'utiliser la fonction unalias qu'il intègre par défaut. 

  3. Perso mon premier réflexe aurait été de regarder dans mon .bashrc^W.zshrc

Cet article est libre et diffusé sous une licence Creative Commons CC-BY-NC. Vous pouvez rémunérer son auteur en utilisant le système Flattr :
Flattr this

Comments !